photo ©

Sébastien Boisseau : contrebasse
Matthieu Donarier : saxophones, clarinettes

"Ce duo risque-tout improvise des love songs instantanées, des grooves improbables toujours à deux doigts de chavirer vers l'inconnu, des chants d'oiseaux jamais entendus jusqu'alors. WOOD rend hommage à Duke Ellington et revisite Joachim Kühn avec la même force dans le propos. Leurs improvisations coulent de source : bien malin qui peut dire où commence l'improvisé, où finit l'écriture... c'est une des forces de ce duo né suite à 10 ans de collaboration entre Sébastien Boisseau et Matthieu Donarier . "

::: 1er Album sorti en mai sur Yolkrecords en mai 2013 :::

Vidéo : Wood en concert à Radio France le 21.01.12

Booking: wanbliprod.com



photo © Monique Besten

Albert van Veenendaal: piano, piano préparé, jouets, compositions
Matthieu Donarier: saxophones, compositions

::: + Guest : Michael Vatcher, batterie :::


Albert van Veenendaal
demeure à ce jour quasiment inconnu en France, sauf de quelques musiciens. Je suis honoré de cette nouvelle collaboration avec ce virtuose hors-norme qui se définit comme profondément européen, qui pense et repense sa musique inlassablement en s'affranchissant des clichés, et joue avec la matière sonore avec une totale liberté.

Nous nous sommes rencontrés lors d'une série de 6 concerts en double-trio aux Pays-Bas. La connivence s'est faite aussitôt. A l'issue de cette tournée, nous avons décidé de donner une suite à cette rencontre sous la forme du duo et d'un répertoire partagé fait de compositions originales.

Suite à un premier album paru chez Cleanfeed Records, notre Planetarium intègre à partir de décembre 2015 le batteur américain Michael Vatcher, comparse -entre autres- de Michael Moore, Tom Cora, Simon Nabatov, Ernst Reijesger, Frank Gratkowsky... premières dates en trio les 10 et 12 décembre 2015.


1er ALBUM : "THE VISIBLE ONES" paru chez Cleanfeed Records, avril 2014.
CHOC Jazzmagazine/Jazzman
ELU Citizen Jazz



photo © Annabelle Tiaffay

Matthieu Donarier : saxophones & compositions
Manu Codjia : guitare électrique
Joe Quitzke : batterie

Créé en 1999, le trio fête ses quinze ans d'existence. Chaque fois remaniée au fil des concerts, la musique est parcourue de grooves fluides et de polyrythmies cachées, de pièces courtes parfois proches de la musique de chambre. Les compositions personnelles côtoient Brassens, Trénet ou Satie revisités. Le trio joue à faire disparaître les frontières entre écrit et improvisé, avec un souci du détail et une interaction que seul le temps passé ensemble a permis de développer.

Booking : Fany Thyus et Simon Barreau / wanbliprod.com

Albums :
PAPIER JUNGLE (2015) Yolk Records - **** Jazzmagazine-jazzman
LIVE FORMS (2009) Yolk Records - Choc de l'année 2009 - Jazzmagazine-jazzman
OPTICTOPIC (2004) Yolk Records - Choc du Monde de la Musique 2004 - *** Jazzman

Ecouter le Trio sur Souncloud



photo © Annabelle Tiaffay

Poline Renou : voix, clavier
Matthieu Donarier : clarinettes, lectures

Kindergarten est le fruit de la rencontre avec Poline Renou.
Ensemble, nous avons choisi de bâtir un univers musical polymorphe, ultra-léger, au plus proche du public. Les différents répertoires mêlent compositions, lectures de textes choisis, musiques anciennes revisitées, pièces improvisées, ainsi qu’un soupçon d’électronique. Concerts totalement acoustiques, en chapelles, églises, musées, théâtres, médiathèques ou sites naturels font partie des choix majeurs de ce groupe.

Depuis 2010, plusieurs répertoires de concerts-lectures ont vu le jour:
- "Paragraphes" , textes choisis
- "La Guerre, la Liberté", textes de Jean Giono
- "Rousseau ou l'Evasion", hommage à Jean-Jacques Rousseau à travers l'écriture contemporaine
- " L'Herbe entre les Dalles", éloge de la route et des pavés disjoints

:::  Album: KINDERGARTEN (Yolk Records, 2008) :::
Disque d'Emoi JazzMagazine, *** Jazzman

Acheter l'album chez YolkRecords
Ecouter Kindergarten sur soundcloud

Booking : www.wanbliprod.com



photo © Guy Delacroix-Herpin

::: 1ER ALBUM A PARAITRE SUR CLEANFEED RECORDS
EN SEPTEMBRE 2017 :::

Matthieu Donarier
: saxophones, clarinette
Santiago Quintans
: guitare électrique

Empruntant des chemins bien éloignés des chapelles stylistiques, Matthieu Donarier et Santiago Quintans emportent tous leurs bagages avec eux et se plongent dans un geste collectif pour créer des formes spontanées où rien n’est interdit, rien n’est inutile. La matière sonore en perpétuelle évolution côtoie contrepoints, riffs, microtonalité, polyrythmies.

Si les deux musiciens ont tout d’abord composé un corpus d’oeuvres écrites spécifiquement pour ce duo, poussant à travers l’écrit les limites architecturales de cette formule micro-orchestrale qu’est le duo, de ces deux années de travail ne restent que les cendres d’un savoir. Sur scène, rien de tout cela n’est restitué, et seule la liberté opère.





photo © md

Alexandra Grimal : saxophones ténor & soprano
Karsten Hochapfel : violoncelle, guitares
Matthieu Donarier : saxophone ténor, clarinette, compositions


Work in progress.
The LAB est une des nouvelles créations de cette année 2015.
Trois improvisateurs se jetant dans l'écriture contrapuntique.
LAByrinthe ?
LABoratoire ?
LABelle vie ?

 



photo © Rémi Angeli

Poline Renou : voix
Matthieu Donarier : clarinettes
Sylvain Lemêtre : percussions


Création 2015 : La Fonderie, Le Mans / Le Petit Faucheux, Tours.

Pour cette nouvelle création, le duo Kindergarten existant depuis 2007 devient trio, faisant appel aux talents de Sylvain Lemêtre, percussionniste incontournable ne serait-ce qu'au vu de ses collaborations, qui toutes marquent l'époque (Marc Ducret, Garth Knox, le Quatuor Bela, Jean-François Vrod, Albert Marcoeur, Surnatural Orchestra).

« Adieu mes très belles » donne à entendre une traversée des anciennes musiques vocales européennes, depuis les toutes premières monodies médiévales (manuscrits de Chypre ou d’Oxford),jusqu'aux polyphonies de la fin Renaissance, à l'orée de la musique Baroque (Solage, Matteo da Perugia, Gilles Binchois, Vicente Lusitano, Claude Lejeune, Michelangelo Rossi).Plain-chants, ballades, chansons, motets, sont relues et transformées : certaines pièces sont restituées au plus proche du texte original, d'autres font l'objet d'une re-composition en totale liberté.
Ancien ? Actuel ?







photo © sébastien vassant

Sébastien Vassant : illustrations en direct.
Matthieu Donarier : saxophones, clarinettes, clavier, compositions.

Création : novembre 2016
Adaption sans paroles, en images et musique, de "La tragique histoire de HAMLET, Prince de Danemark", de William Shakespeare.


Comment raconter Hamlet avec plumes, encres, pinceaux, peintures et instruments de musique ? Voilà l'enjeu. Hamlet, cette histoire universelle que tout le monde croit connaître, est un drame, un vrai, c'est une terrible tragédie portée par un scénario implacable digne de la grande tradition du western ou du film noir. On tremble, et on rigole, aussi.

Le choix est clair et diablement efficace : Sébastien Vassant et Matthieu Donarier font le pari de la création en direct, sans aucune bande enregistrée ni dessins préparés à l'avance. On peut alors, tour à tour, se faire happer par l'histoire en plongeant dans l'écran et la musique, ou observer le duo bricoler aux côtés du public un cinéma muet éphémère, chaque fois réinventé.